site professionnel:


mercredi 11 septembre 2019

Une vraie rentrée !!

En cette rentrée de septembre, plusieurs occasions pour découvrir ou revoir mon travail. 

LE TEMPS D'ICI du 7 septembre au 12 octobre
Vernissage  vendredi 20 septembre à 19 h à l'Atelier Galerie des Bains Douches, cours Gaspard, 09700 SAVERDUN
L'exposition  présente les travaux réalisés durant un mois de résidence  à l'Hôtel des arts.
Les dessins in situ réalisés sur la façade de l'hôtel des Arts sont visibles jour et nuit au 15 rue du Lion d'or. 

Galerie l'Etang d'Art  à Bages  présente ma série d'encres en grand format du mercredi au dimanche,de 14h30 à 19h,   8 rue de l’ancien puits, 11100 Bages



















PO des ateliers du 27 Lieu Commun Artist Runspace
Samedi 12 et Dimanche 13 Octobre

Avec les artistes du 27 Lieu Commun Artit runspace nous présenterons recherches et travaux en courts  tout le long du WE.
 


mardi 2 juillet 2019

Fin de résidence à Saverdun


Le résultat de ce temps de recherche et de création sera visible lors de l'exposition "Le temps d'ici" à la galerie des Bains Douches  du 4 septembre au 12 Octobre  à Saverdun .

Déjà un premier aperçu sur une création in situ basée sur la mémoire du lieu.
Elle est visible jusqu'au 12 Octobre sur la façade de l'Hôtel des Arts rue du Lion d'Or à Saverdun en Ariège .
"Les fenêtres de la Maison Ramos", œuvre éphémère et in situ réalisée au blanc d'Espagne, Saverdun Juin 2019





 


jeudi 6 juin 2019

"Le temps d'ici"



 Depuis le 3 Juin, je suis à Saverdun en Ariège pour un mois de résidence. J'explore ce temps spécifique sous forme des travaux d'aiguille, créations in situ, photographie, enregistrements.
 A suivre  ...

jeudi 16 mai 2019

"15h45, le 14 mai 2019 "- Dessin in situ

A découvrir lors des portes ouvertes des ateliers du 27 Lieu-Commun, Artist Run Space les samedi 25 et dimanche 26 mai pendant le WEACT organisé par le Réseau Pinkpong


"15h45, le 14 mai  2019  ",  dessin in situ sur fenêtre empoudrée

mardi 18 décembre 2018

"Nous n'irons plus au bois"

 Depuis le mois d'octobre, je travaille aux ateliers du 27 Lieu commun Artiste run space .
 L'occasion de commencer cette série de grands dessins au fusain ( 230cm/200m) et de sortir du cadre.






mercredi 14 novembre 2018

Sous les houppiers en Automne ...






 Merci à Jean Lange pour ses photos

Sous les Houppiers I et II en été...

 Création in situ Aout 2018, Le rougemont- Normandie. Tonte au coupe fil, chaux et marne.


Sous les Houppiers I
Sous les Houppiers II

mardi 10 avril 2018

DE PICTURA




oeuvre in situ visible jusqu'au 28 Avril 2018  aux Bains-Douches, 
avenue Winston Churchill à Villemur-sur Tarn .



DE PICTURA cherche à suspendre le temps de lieux en changement de destination  tout en bousculant leur perception.  Questionnant les frontières entre monde intérieur et extérieur,  c'est une invitation au pas de côté,  à la curiosité et à la contemplation.
Ainsi les tableaux en noir et blanc réalisés sur calques ont  ré-ouvert les fenêtres  fraîchement murées des Bains-Douches en cours de réhabilitation.
Pensés comme l'agrandissement de négatifs de  photos argentiques, ces tableaux font référence au traité d' Alberti "De Pictura"  sur l'art. Ce sont des fenêtres sur le monde, mais un monde aux dimensions multiples, un réel métissé de différentes strates de mémoire et  faisant la part belle  à  l'imaginaire lorsque, retro-éclairés de nuit, ces tableaux redonnent vie aux Bains Douches.

L'oeuvre s'accompagne de la création d'un album photo collaboratif #DEPICTURA @yvonnecalsou ou par e-mail depictura31@gmail.com



dimanche 1 avril 2018

A propos de De pictura...




Prévue initialement pour la façade des établissements Brusson, DE PICTURA  se déplace dans un autre lieu patrimonial de Villemur-sur -Tarn, les Bains-Douches, ré-ouvrant ainsi les fenêtres de cette belle architecture fraîchement murée.

Vous y êtes attendus pour le  Vernissage, ce Vendredi 6 Avril à 19h.



DEPICTURA investit les façades de bâtiments délaissés avec 8 tableaux en noir et blanc réalisés sur calques. Pensés comme l'agrandissement de négatifs de  photos argentiques, ils sont l'illustration du traité d' Alberti De PICTURA  sur l'art. Ce sont des fenêtres sur le monde, mais un monde aux dimensions multiples, un réel métissé de différentes strates de mémoire et  faisant la part belle  à  l'imaginaire lorsque, retro-éclairés de nuit, ces tableaux redonnent vie aux bâtiments.

Ainsi cette oeuvre suspend le temps de ces lieux  tout en bousculant leur perception intime.  Les frontières entre monde intérieur et extérieur sont brouillées, invitation au pas de côté,  à la curiosité et à la contemplation.